Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

VERS UNE SALLE DE BAIN MINIMALISTE ...

Photographie : Willy Ronis

La salle de bain est certainement le lieu de notre maison où la production de déchets et l'usage de composés polluants est le plus intense.

J'ai déjà écrit plusieurs articles sur des produits naturels, pour la beauté ou la santé, qui offrent de prendre soin de soi sans utiliser de substances nocives pour l'environnement ou soi même. Aussi le sujet  ici n'est pas l'aspect toxique des cosmétiques mais la problématique du déchet.
Je ne refais pas la genèse du problème que posent les déchets, le coût et la pollution que cela représente, nous partons du postulat que les réduire est une nécessité.

Le déchet est la partie perdue après utilisation du bien, le plus souvent un contenant, un consommable jetable ou un produit périmé. Ainsi pour réduire les déchets, je vois trois pistes principales : éviter les emballages inutiles en privilégiant les contenants recyclables ou rechargeables (I), utiliser du durable (II) choisir des produits stables dans le temps (III). A cela s'ajoute la méthode radicale qui est de se passer de certains produits (IV).

Au fil de cette démarche, la vision que nous avons de la beauté risque d'évoluer ! Personnellement je suis très hostile à l'idée commune du "capital beauté" lequel s'amenuise inéluctablement et qu'il convient de consolider ou raviver à grand renfort de cosmétiques. Cette thèse est véritablement anxiogène et ne conduit qu'à l'amertume. La beauté n'est pas un masque mais une émanation de notre personnalité. Soyons tranquille, être belle est notre état naturel.


Photographies : Sébastien Mazière


I Choisir des produits sans emballage, en contenants recyclables ou rechargeables.

- Le savon en pain se trouve aisément sans emballage, il remplace avantageusement le gel douche et, s'il est saponifié à froid, il sera même bien meilleur pour votre peau (visage et corps). 
- Le shampoing solide (ICI) est une alternative simple au shampoing en flacon plastique et ne demande aucune préparation, juste se frotter le tête !
- Les pots ou flacons de verre seront recyclés s'ils sont déposés dans la poubelle affectée, on trouve ainsi conditionnés les huiles corps ou visage, les beurres végétaux (ICI ou ICI) et des produits de maquillage (ICI).

II Utiliser des produits durables plutôt que jetables.

- Le coton et les lingettes se remplacent par des petits carrés de tissu lavable, à coudre soi même ou achetés  une fois pour toutes (ICI ou ICI).
- Abandonner le gommage en tube au profit d'une brosse ou d'un gant de crin bien meilleurs pour la circulation sanguine et lymphatique et faisant la peau aussi douce.
- Faire le choix de le coupe menstruelle (ICI) plutôt que des protections périodiques jetables même bio.
- Utiliser un bâtonnet d'oreilles en métal (ICI), bambou (ICI) ou même une simple épingle à chignon plutôt que des cotons-tiges ;-)
- Oublier les rasoirs jetables, il y a bien d'autres solutions pour s'épiler (pinces, cires, etc : article à venir sur ce sujet)

III Faire le choix de produits stables dans le temps.

Une poudre (de plante ou de minéraux) ou une huile seront toujours plus stables car la prolifération bactérienne a lieu en milieu aqueux.

- Le rassoul ou l'argile (non préparés = en poudre) ne se périment jamais et remplacent les gommages, les masques, les démaquillants, les shampoings.
- Les poudres ayurvédiques (ICI) répondent potentiellement à toute préoccupation beauté, corps, visage ou cheveux.
- Les savons en pains saponifiés à froid ont une très longue durée de vie et se bonifient avec le temps.
- La plupart des huiles sont peu sujettes à l'oxydation. Pour celles qui y sont plus sensibles l'ajout de quelques gouttes de vitamine E (ICI) ou d'extrait de romarin (ICI) les protègera du rancissement et allongera grandement leur durée de conservation.

IV Se passer des produits inutiles.

Se passer de ces produits, c'est gagner du temps, réduire son budget, se libérer de l'emprise de la publicité ou du message dominant qui nous contraint à de nombreux gestes pas toujours bénéfiques pour nous. C'est aussi cesser de subventionner des marques qui ne nous veulent pas du bien.
Une amie proche s'est débarrassée de 90% de ce que contenait sa salle de bain en un jour, pour ma part j'ai mis deux ou trois ans.


Voici la liste des cosmétiques et produits d'hygiène qui me sont inutiles

Corps : gel douche, gommage, lait hydratant, crème ou soin spécifique, déodorant, rasoir, mousse à raser, parfum.

Hygiène :  protections périodiques jetables, cotons-tiges, coton, lingettes.

Visage : démaquillant, lotion, sérum, crème, contour des yeux, masques, gommages.

Maquillage : anti-cernes, mascara, fard à joues et paupières, fond de teint et correcteur, vernis à ongles.

Cheveux : sèche cheveux, produits coiffants.

Brosse en crin, huiles, argile et savons maison saponifiés à froid.
Voici ce que j'utilise

Lavage du visage et du corps : 
savons saponifiés à froid faits maison + rassoul + huile de coco.

Soins du corps :
huiles vierges, le plus souvent sésame + beurre de karité + une brosse à poils de crin + cire dépilatoire au sucre faite maison.

Hygiène :
coupe menstruelle + coton et lingettes lavables + batonnet d'oreilles en inox + pince à épiler.

Coupe menstruelle, pince à épiler et nettoie-oreilles en inox.

Soins du visage :
huiles vierges de chanvre, coco ou nigelle principalement + gel d'aloe vera (en tube de plastique, je ne le trouve pas autrement) + argile + eau florale Astérale (en bouteille de verre).

Maquillage : 
khôl ayurvédique Lakshmi (en tube plastique mais maintenant je le prépare moi même : article pour bientôt) + poudre de pétales de coquelicot (aker fassi) + jus de betterave + un baume Tata Harper (petit pot en verre)

Poudre de pétales de coquelicot dans un pot de récup, baume Tata Harper et khôl ayurvédique Lakshmi.
Cheveux :
nombreuses poudres ayurvédiques + un soin sans rinçage en flacon de verre (Denovo, 2 Moss, Délices d'Azylis…) + vinaigre d'alcool blanc + huile de coco.

J'ai sciemment laissé de côté dans cet article l'hygiène dentaire et buccale car je prépare quelque chose sur ce sujet pour bientôt.

Vinaigre d'alcool bio, Oléo Silk Denovo, huile de coco et nombreuses poudres ayurvédiques pour les cheveux.

A cela s'ajoute quelques restes dont le remplacement n'aura pas lieu : rouges à lèvres Docteur Hauschka, Absolution et Ilia, une crème Weleda, un parfum.

Et avec tout ça je vous assure que je passe encore pour une fille très apprêtée ;-)

N'oubliez pas qu'un déchet recyclé rapporte alors qu'un déchet non recyclé coûte, y compris à vous, directement : impôts locaux pour le traitement des déchets, redevances pour leur collecte, impositions diverses comprises dans l'IR pour la prise en charge des problèmes environnementaux dus à  la pollution, URSAFF pour le financement de la santé publique, etc, etc 

Si un lecteur mène l'expérience de la salle de bain low déchets au masculin, je serais intéressée par son témoignage (rasage sans mousse ou lame jetable…) Ecrivez moi !

Commentaires

  1. J'ai fait pas mal de ménage et ne m'en porte pas plus mal ! Chaque produit avec un emballage que je vois que coûte mais j'ai encore du mal à me passer de certains d'entre eux comme l'après shampooing et le dentifrice pour dents sensibles. Je n'ai pas encore trouvé d'alternative qui ne me fasse pas mal aux dents !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il ne te reste que ces deux là, c'est déjà formidable !!

      De mon coté, j'ai remplacé l'AS très simplement avec un produit solide, du savon SAF ou juste du vinaigre ...
      En revanche, après une période khôl maison, j'ai racheté un bâton de Lakshmi avant l'été.

      Le but n'est pas de se mortifier mais d'avancer dans la bonne direction, non ?

      Supprimer
  2. Pour le coup mon homme est plutôt bon de ce côté-là: savon solide qui sert également de shampooing ( il a les cheveux très courts), rasage à la tondeuse électrique une fois par semaine ( cheveux et visage), avec un peu de mousse de savon sur le visage, et un passage de pierre d'alun après pour soulager la peau. C'est tout. Reste le déo qui n'est pas parfait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Formidable !! Du coup, la tondeuse n'irrite pas le visage avec le savon, bonne info.
      S'il ne reste que le déo à changer c'est peu de chose et ça viendra sans doute, l'offre zéro déchet et clean grandit chaque jour !

      Supprimer