Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

DIY TEINTURE VEGETALE DES TEXTILES

Teinture avocat / coquelicot.

Ayant développé ces dernières années une passion pour les plantes tinctoriales utilisées notamment pour la coloration des cheveux, j'ai eu envie de tester d'autres supports que ma propre chevelure qui ne peut tout de même pas se prêter à toutes expériences !

Pour cette première fois, j'ai retenu 3 ingrédients simples : des peaux et noyaux d'avocats séchés, du curcuma et de la garance.

Ayant cela en tête depuis un moment, j'ai mis de côté les peaux de tous les avocats consommés depuis ce printemps et en ai obtenu environ 50. Une fois bien raclées de tout résidu de chair, les peaux sèchent très rapidement au soleil ou sur le radiateur, sans odeur, ni moisissure.
Le curcuma utilisé correspond à des restes de racines qui avaient un peu séchés, encore consommables et bien colorés cependant.
La garance, dite des teinturier, est un rhizome séché que j'ai acheté dans une herboristerie.



Côté tissus, j'ai utilisé des pièces de coton blanc bio qui me restaient d'un ouvrage précédent.

Afin que la teinture prenne, le tissu doit être mordancé, c'est à dire trempé dans un premier bain afin d'assurer la bonne fixation des pigments. Cette étape peut se réaliser avec des sels métalliques,  de la poudre d'alun ou du sel ; j'ai choisi le plus simple et naturel : le sel !



Avant de commencer, le textile doit être lavé.
Diluer ensuite le mordant, ici le sel *, dans de l'eau très chaude, immerger le tissu et le laisser refroidir dans le bain. 

*Je ne sais pas exactement quelle est la quantité de sel requise, j'en ai mis environ 400 grammes pour mes 3 pièces de tissu.

Une fois refroidies, rincer et essorer sommairement les pièces de tissu.



J'ai commencé par faire bouillir les plantes dans une grande quantité d'eau avant d'y immerger les textiles.
La garance et le curcuma (les 2 images du haut) ont tout de suite donné de la couleur, en revanche l'avocat s'est fait plus lent, à tel point qu'après un moment j'ai ajouté une poignée de pétales de coquelicots pour forcer le rose (et oui, les peaux d'avocats donnent du rose ! )

J'ai laissé mijoter les textiles et les plantes pendant 45 minutes et ai laissé refroidir tel quel jusqu'au lendemain.



Le lendemain matin, j'ai simplement essoré les textiles et les ai laisser sécher sans rinçage.
( En revanche un rinçage sérieux de la baignoire est nécessaire !! )

De gauche à droite : avocat / coquelicot, curcuma, garance.

Le jour suivant, j'ai lavé à 30 degrés les pièces de tissus colorées afin d'éliminer l'excédent de pigments et les débris de plantes, puis les ai laissé sécher au soleil.
Il s'avère que le soleil a bien patiné les teintes !

Je suis très contente des résultats obtenus ; la teinte de la garance me plait particulièrement et je vais recycler deux vieilles chemises en les teignant ainsi.
Je prévois aussi de colorer en tie & dye quelques uns des sous-vêtements des enfants afin de leur offrir une nouvelle jeunesse.
Il va sans dire que la teinture végétale est d'une totale innocuité tant lors du contact avec la peau que du contact alimentaire.

Si cela vous tente, n'hésitez pas à visiter les comptes Instagram très inspirants de Rebecca Desnos (ICI), Salt an Still (ICI), Green matters natural dye (ICI) … et bien d'autres encore.

Teintes finales ! Image de droite : avocat / coquelicot, garance, curcuma.
S'il y a parmi vous des spécialistes, je suis intéressée par vos retours ou liens vers des tutoriels !


AVEZ-VOUS ENVIE D'ESSAYER LA TEINTURE VEGETALE DES TEXTILES  VOUS AUSSI ?

Commentaires

  1. Bonsoir,

    Quelles magnifiques couleurs ! Je n'y connaissais rien du tout mais tu m'as donné une idée. J'ai des draps blancs pour les lits des enfants et j'ai envie de changer un peu ! Comme je ne consomme pas de curcuma frais, je vais conserver mes peaux d'avocats à venir, la couleur pastel que tu obtiens est superbe !
    Merci des ces beaux tutoriels ! (3 magasins de bricolage que je fais pour trouver de la soude liquide pour mes savons et chou blanc à chaque fois...tu connais un site fiable pour en commander en ligne? J'ai hâte de commencer d'autant que je collectionne les boites en attendant pour les réaliser!)
    A bientôt!
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mélanie,

      Je n'y connais pas grand chose non plus, mais voilà une première expérience à mon actif !
      J'avais envie de faire de la teinture depuis longtemps car j'ai pas mal de beau linge ancien, draps brodés, chemises de nuit en lin, jupons…venant d'une maison de famille et je suis sûre qu'en couleur ce sera superbe et poétique :-)

      Pour la soude, si tu ne préfères pas faire le mélange toi même, le produit nécessaire est la "lessive de soude Onyx" qui doit se trouver en quincaillerie, droguerie, Leclerc brico ou ce genre de lieu … En ligne, tu risques de te faire assaisonner avec les frais de port.

      A bientôt ! Bises*

      Supprimer
  2. Incroyable ! Je ne me serai jamais lancée, mais grâce à ton billet, je me rend compte que c'est tout à fait faisable, merci :-) Maintenant, je sais quoi faire de mes peaux d'avocats, qui partent pour l'instant au compost...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage à te lancer (hi hi !), le résultat est magnifique et je m'apprête à refaire une tournée avec de nouvelles plantes !

      Supprimer
  3. C'est génial ! Il faudrait que je tente avec mes langes un peu tachés ;)

    RépondreSupprimer