Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

SPECIAL CHEVEUX BLANCS



Peut être aviez-vous noté que plusieurs chevelures passaient sur le blog ; aujourd'hui voici Maman.
J'ai eu envie de cet article en découvrant mes premiers cheveux blancs il y a quelques semaines, ils ne sont encore qu'une dizaine mais la génétique me destine peut-être à porter bientôt cette couleur ;-)

Nous avons toutes les deux la même nature de cheveux : souples, volumineux mais fins, avec une tendance aux boucles.
Coté couleur, Maman était brune et ses premiers cheveux blancs sont apparus dès ses 17 ans. Elle a rapidement choisi d'assumer sa couleur naturelle qui met en valeur son teint mat, après un essai de coloration bref et peu convainquant.
Ses priorités sont le volume et la qualité de la matière ; à côté de cela garder un blanc éclatant demande aussi quelques attentions.



Depuis plusieurs années, Maman utilise des poudres ayurvédiques : sidr, shikakaï ou reetha pour le lavage ; orange, maca et kachur sugandhi pour les soins ; ainsi que bambou, prêle, ortie, bouleau, avoine et henné neutre.

Parmi ces poudres, les 2 seules qui peuvent altérer le blanc lorsque la pose est trop longue sont le kachur et le henné neutre qui blondissent superficiellement les mèches les plus poreuses.

Je ne vous redis pas combien les poudres de plantes sont exceptionnelles pour le soin des cheveux, tant celles venues d'Inde que les plus courantes ici, comme celle d'ortie ! 
En effet, ces produits ne contiennent ni ingrédient synthétique, ni conservateur, ni complément inutile. La partie de plante qui contient les actifs ( feuilles, fruits ou racines)  est séchée puis réduite en poudre, c'est  tout.

Leur usage est simple : on les mélange à de l'eau chaude pour former une pâte, fluide pour masser le crâne, ou plus épaisse pour une application en masque.

Pour connaître les propriétés de chaque poudre, voyez mon index des plantes ayurvédiques (ICI) ou tout simplement le site de "Hennés et Soins d'Ailleurs" qui les propose à la vente (ICI).



Parfois le blanc perd son éclat ; les bains de mer donnent des reflets jaunes et la piscine du vert 😕…
Maman alterne alors un shampoing à la centaurée et au citron avec des rinçages à la décoction de centaurée, connue pour éclaircir et dompter les mauvais reflets.

Le shampoing centaurée / citron de la "Grange aux Herbes"
En soin occasionnel, Maman applique un bain d'huile ayurvédique Khadi (ICI) mais trouve chaque fois ses cheveux alourdis par le traitement.
Maman ne porte aucun accessoire dans ses cheveux, et n'utilise qu'un peigne de bois à dents large pour se coiffer, en revanche sa coupe est régulièrement entretenue.
Dernière précision : il est impossible de passer inaperçue quand on fait le choix des cheveux blancs, cette couleur attire tous les regards 😍!

Retrouvez d'autres conseils pour le soin des cheveux blancs, notamment à base d'huiles esssentielles, sur le magazine en ligne Slow Cosmétique (ICI).


AVEZ-VOUS DEJA DES CHEVEUX BLANCS ? PENSEZ-VOUS LES GARDER NATURELS ?

Commentaires

  1. Coucou,
    Merci pour cet article, j'ai 53 ans et suis en peine transition... j'ai gardé mes longueurs que j'ai décolorées pour que cela soit plus doux, je ne me suis pas encore mise aux poudres pour le lavage mais cela ne va pas tarder (je fini mes shampoings et soin d'avant pour l'instant) merci pour ton article et à ta maman pour les photos,j'adore sa couleur et ma maman avait cette couleur aussi vers la cinquantaine dans mes souvenirs, j'aimerai devenir blanche aussi ;) pour l'instant mes cheveux sont plutôt gris perle... je ne connaissais pas ce shampoing,merci aussi cela pourra m'aider par la suite, j'avais acheté celui de Coslys pour commencer... je fait aussi des bains d'huile car ils sont super secs !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message !
      Les poudres apportent beaucoup de bienfaits en plus du lavage et c'est pourquoi quand on commence on ne s'arrête plus ;-)
      Le rhassoul aussi est très simple et agréable à utiliser car on peut laver le visage, les cheveux et le corps avec la même préparation. Bon courage pour transition !

      Supprimer
  2. Micheline Carpels1 juin 2017 à 22:50

    Bonsoir, Merci pour votre article et toutes ces infos intéressantes. Quelle jolie maman vous avez!! et quelle jolie chevelure ;-) Je ne suis pas concernée pour le moment, mais un jour.. j'ai déjà des cheveux blancs mais comme je me les colore en prune/aubergine depuis des années je ne les vois qu'a la repousse (de plus en plus visibles :-p ) et ne suis pas prête pour le moment à les porter blancs ou gris, car tout le monde n'a pas la chance d'être aussi blanche que votre maman!! Comme je vous l'avais dit dans un autre post je suis toujours au chimique et suis de plus en plus tentée pour le changement au naturel il faut vraiment que j'aille farfouiller vos pages ;-) Bonne soirée ;-)

    RépondreSupprimer