Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

FIGOLU VéGANES



Voici une des pâtisseries que je fais le plus régulièrement. Plutôt simple à réaliser (même si les petits formats sont toujours moins rapides à préparer que les gros gâteaux), j'ai toutefois quelques recommandations à partager avant de vous confier la recette ;-)

1- Je vous conseille d'utiliser de la pâte de figues déjà prête car mixer des fruits secs peut provoquer une surchauffe du mixeur ... celle de chez Rapunzel (ICI) est très bonne et contient 100 % de figues.
Si vous préférez préparer la pâte vous même, faîtes tremper les figues une demi-heure afin de les attendrir, mais ne dépassez pas trop ce temps de trempage car si la pâte est molle, la réalisation des Figolu sera plus difficile.

2- Lorsque vous enfermerez la farce dans la pâte sablée, essayez de chasser le maximum d'air pour que pâte et farce adhèrent totalement. Lorsqu'il reste du vide entre les deux, le biscuit est fragile.

3- J'utilise de la farine de type 150, soit intégrale, car cela ajoute un grain particulier au sablé ; si vous choisissez une farine blanche, le biscuit sera plus compact.

Ingrédients pour 40 pièces environ

200 grammes de farine T 150
200 grammes de semoule de blé fine
1 cuillère à café de levure
100 grammes de sucre de canne
20 grammes de sucre vanillé
100 grammes d'huile
120 grammes environ d'eau
1 pincée de sel
500 grammes de figues sèches ou de pâte de figues.

Réalisation



1- Assembler tous les ingrédients à l'exception de l'eau et des figues. Mélanger quelques minutes pour que l'huile soit régulièrement absorbée et qu'un sable se forme.
2- Ajouter l'eau et travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne bien élastique et que la texture de la semoule disparaisse. Ajuster si nécessaire la quantité d'eau.
3- Former une boule avec la pâte puis l'étaler au rouleau sur 8 à 10 mm d'épaisseur.



4- Recouper la pâte pour obtenir de longs rectangles de 10 à 12 cm de largeur.
5- Disposer la pâte de figues en bandes plates sur toute la longueur de la pâte.
6- Enrouler l'ensemble et essayant de chasser le maximum d'air car sinon il y aura du vide entre la pâte et la farce ... 



7- Couper le boudin obtenu en pièces de 4 à 5 cm de longueur, puis marquer le dessus d'une emprunte de fourchette afin de former des rayures perpendiculaires à la coupe.
8- Cuire 25 minutes à 180 degrés.
Les biscuits doivent être encore mous en sortant du four, la texture changera et deviendra fiable et croquante en refroidissant.



Ces Figolu se conservent très bien dans une boîte en métal à l'abri de l'humidité.
Adorés des enfants, ils sont pratiques et safe à emporter pour le goûter : rien de fond, rien de tache.
Juste quelques petites miettes ...

👉  Si cette recette vous plait, épinglez le montage Pinterest (ICI) ✨ 

Commentaires

  1. Miam miam, ça donne bien envie ! Et ça a l'air easy. J'aurais aimé y mettre ma confiture de figues, mais je pense que ça le fera pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout simple et très bon ! Je pense aussi que la confiture sera trop fluide pour tenir dans le rouleau de pâte ... Mais j'ai d'autres recettes qui conviendront à ta bonne confiture de figues comme les hamantaschen par exemple 😉

      Supprimer
  2. Ohlala, quel bonheur! Les figolu, c'est les gâteaux de mon enfance, alors tu n'imagines pas à quel point ta recette me parle! Ils ont l'air super réussis!!
    Est-ce que tu penses que la farine d'épeautre ça pourrait le faire ? Je l'aime bien dans les biscuits, elle donne un goût rustique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est toute une génération a avoir ces souvenirs de Figolu, c'est fou !!!
      Je pense que la farine d'épeautre ira très bien aussi, aucun problème.
      Merci de ton mot ! Bonne journée 😘

      Supprimer
  3. Cette recette est bien appétissante... tout comme celle de la brioche à l'eau de fleur d'oranger réalisée hier. Mais j'ai quelques questions concernant l'huile... bien souvent les huiles bio que j'utilise ont une odeur et un goût prononcé que ce soit celle de colza ou de tournesol. En recommandes-tu une en particulier ? l'huile de coco par exemple? et quel est donc ce livre qui recueille les vestiges des figolu ? Merci pour tes écrits et belle semaine

    RépondreSupprimer