Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

GRANDE DETOX DE PRINTEMPS


Le début du printemps est la période idéale pour se débarrasser des toxines accumulées au fil de l'année. Comme la montée de la sève chez les végétaux, notre circulation s'accélère pour régénérer nos organes ; prévoir une petite détox au même moment permettra d'optimiser le retour de l'énergie printanière.

Les toxines sont généralement le résultat d'excès alimentaires répétés ou d'un style de vie non approprié (aliments industriels, environnement pollué, grand stress ...). Lorsqu'elles sont en circulation dans le système digestif, les toxines sont plutôt simples à éliminer, en revanche lorsqu'elles se sont installées dans les tissus profonds, une vraie détox est nécessaire pour les déloger et prévenir la survenance de la maladie.

Les voies d'élimination des toxines sont les émonctoires, il s'agit de la peau, des reins, du foie, des intestins et des voies respiratoires. Chaque jour, ils se chargent d'éliminer nos déchets, mais parfois la tache est trop lourde et les résidus s'accumulent, ralentissant ou bloquant le bon fonctionnement de nos émonctoires. Au fil du temps, ces résidus migrent vers des région du corps où ils n'ont rien a faire et nous empoisonnent littéralement. En ayurvéda, ces résidus s'appellent "ama" et on considère qu'ils sont à l'origine de toutes les maladies.

Je vous propose de faire le tour de la question de la détox en découvrant les méthodes qui ont fait leurs preuves en phytothérapie (I) et ayurvéda (II). 
Certains jeûnes aussi seront efficaces (III), ainsi que des soins corporels (IV)
Enfin, pour une détox complète, prévoyez un grand ménage (V)


I Drainer et éliminer avec les plantes

La phytothérapie utilise les plantes à des fins thérapeutiques. 

- La cure détox la plus connue est certainement celle de sève de bouleau ; très efficace contre la rétention d'eau, elle draine en profondeur le foie et les reins et active l'élimination des déchets acides et organiques.
Je viens de commencer ma cure et ai choisi la sève fraiche Herbiolys (ICI) récoltée il y a quelques jours dans les Alpes. Avec un produit de cette qualité, une détox de 10 jours est suffisante.

Ceux qui vivent dans un environnement sauvage, ont intérêt à récolter eux mêmes la sève de bouleau et obtenir ainsi le produit le plus frais et local qui soit ! Mes parents le font et il parait que le flot de sève est vraiment spectaculaire, de l'ordre de 2 à 4 litres en 24 heures. Cette vidéo vous montrera comment procéder (ICI)

- D'autres plantes permettent de drainer et nettoyer le corps comme le radis noir, l'artichaut, le pissenlit, l'asperge ... On peut les mettre au menu ou les consommer en extraits, de nombreux produits bio existent comme celui ci par exemple (ICI)

18 plantes détox à mélanger pour une tisane puissante et efficace !
- Les tisanes sont très efficaces en détox et on peut les consommer même pendant un jeûne car leur absorption ne déclenche pas la digestion ; ainsi l'organisme mis au repos peut se consacrer complètement à sa tache d'élimination.
Lorsque la cure de tisane ne s'accompagne pas d'un jeûne, le mieux est de consommer une tasse le matin à jeun et une au coucher. Il ne faut en aucun cas abuser des tisanes car les principes actifs sont puissants : ce elles ne sont pas de simples boissons !

Je suis passée chez mon herboriste afin qu'il me conseille un mélange détox de saison, 18 espèces dépuratives et non laxatives composent sa recette : chiendent, thym, bouleau, bourdaine, renouée, fenouil, pensée sauvage, millefeuille, mélilot, ortie, prêle, cynorhodon, millepertuis, gentiane, menthe, reine de prés, angélique, genièvre.
Le mélange est joli et pas désagréable du tout au goût !


II La détox ayurvédique

En ayurvéda, la détox et la régénération sont la base de la prévention de la maladie.

Les toxines sont inévitables et il faut veiller à leur élimination régulière afin d'éviter qu'elles ne s'installent profondément dans les tissus et engendrent la maladie.
Outre le nettoyage du corps et faut veiller à se défaire des tensions intérieures et de la fatigue, et essayer d'adopter des habitudes alimentaires et d'hygiène de vie compatibles avec notre constitution.

Le programme inclut des recommandations alimentaire, des soins et éventuellement des suppléments.

Alimentation 

Cette cure est l'occasion de manger végétarien, en effet, mis à part le ghee (beurre clarifié) et le miel, il est recommandé d'abandonner tous les produits d'origine animale.
D'autre part, les aliments doivent être consommés cuits et chaud, ils sont ainsi plus rapides à digérer et cela soulage l'organisme.

Le thé, le café, l'alcool épuisent le foie, c'est le moment de s'en passer.

Les épices telles que la cardamome, le cumin, la coriandre, le curcuma, le gingembre, l'asa foetida, le fenugrec, le clou de girofle sont les bienvenues à chaque repas.

La consommation de 3 cuillère à soupe d'huile vierge pressée à froid chaque jour soutient et améliore l'élimination. Les huiles de colza, chanvre, sésame, tournesol, cameline ... seront excellentes pour cet usage.

Boisson

La meilleure des boissons pendant la cure est tout simplement l'eau chaude. Elle lave le corps de l'intérieur, favorise la sudation et détoxifie.
L'idéal est de commencer la journée par une tasse d'eau à 40 degrés, cela réveille en douceur le système digestif et favorise un bon transit. On peut intercaler 2 autres tasses entre les repas, dont une additionnée du jus d'un demi citron afin de drainer tous les organes.

Soins

Si possible chaque jour massez-vous le corps et / ou les pieds à l'huile de sésame pour activer les circulations veineuses et lymphatiques. 

Tout ce qui fera transpirer aidera à éliminer, yoga, sport, bains, hammam ...

La bible de l'ayurvéda, à lire absolument si le sujet vous intéresse !
Suppléments

Le triphala est un remède ayurvédique composé de trois plantes, l'amla, le vibhitaki et l'haritaki. Il nettoie en profondeur l'intestin en le débarrassant des dépôts gras et toxiques. Ce supplément très riche en vitamine C et antioxydants, détoxifie tout le système digestif sans toucher aux réserves vitales. Il convient à toutes les constitutions.

Le jus d'herbe de blé est riche en nutriments et sa composition proche de celle du sang en fait un aliment très régénérant. 
On trouve de l'herbe de blé en poudre (ICI)  mais on peut aussi semer des grains de blé dans un petit plateau remplie de terre et laisser germer les pousses. L'herbe peut être cueillie dès qu'elle atteint quelques cm de hauteur, ensuite on la passe au mixeur avec un peu d'eau pour obtenir un jus vert vif.
Dans ce cas, l'action détoxifiante est si puissante qu'il ne faut pas dépasser 1 à 2 cuillères à café de jus par jour.


III Le jeûne détox

Il existe de nombreuses manières de jeûner et pour ma part les plus mesurées me conviennent le mieux. L'idée étant de laisser son organisme se consacrer aux taches d'élimination tranquillement sans être en continu (ou trop souvent) occupé par la digestion.

- Le jeûne intermittent est sans doute le plus simple à pratiquer et il n'est pas dangereux comme peut l'être un jeûne de plusieurs jours sans surveillance. On peut choisir de jeûner 1 jour par semaine ou quelques heures chaque jour.
Dans le cas d'un jeûne 1 jour / 7, qui est celui que je pratique, il suffit de sauter le diner du premier jour, puis jeûner jusqu'au diner du lendemain où l'on se ré-alimente. Durant cette journée, on peut consommer de l'eau chaude à volonté ou des jus de fruits ou légumes en cas de fatigue. Le diner de reprise peut être copieux mais doit rester digeste !

- Le fasting consiste à jeûner 16 heures / 24 chaque jour, c'est à dire que l'on ne petit-déjeune pas (ou ne dine jamais). Je ne me sens pas à l'aise avec ce rythme de jeûne mais mon amie Mélanie du blog "Le cul de poule" pratique avec plaisir et succès (ICI).

- La monodiète s'apparente à un jeûne ; on peut la pratiquer avec n'importe quel fruit ou légume bio et de saison ainsi qu'avec le riz. 3 jours suffisent pour s'alléger et éliminer, mais si l'on est parfaitement à l'aise et que l'on ne ressent ni fatigue ni frustration, on peut aller jusqu'à 7 jours.


IV Les soins 

La peau est un organe poreux : cette porosité permet d'éliminer les déchets normaux de notre organisme ; a contrario,  cela en fait une voie d'entrée des éléments toxiques.

Ainsi le moment de la détox est-il l'occasion rêvée de faire une trêve cosmétique et de renouer avec minimalisme et naturel, afin de ne pas reconstituer en temps réel notre stock de toxines ...

- Privilégiez le lavage (visage, corps, cheveux) au rhassoul ou au savon bio et saponifié à froid ; pour les soins du visage, une eau florale et une huile vierge suffisent, et si possible, passez-vous quelques jours de maquillage ou autres produits occlusifs.

- L'enveloppement d'argile verte est excellent pour assainir, régénérer et désintoxiquer la peau. En outre l'argile a un effet anti-inflammatoire : elle soulage les articulations, oedèmes et autres contusions et embellit la peau.

- Le brossage à sec ramène la lymphe stagnante vers les portes de sortie et permet d'éliminer un maximum d'éléments toxiques. Un brossage quotidien de 5 minutes, avant la douche avec une brosse à poils fermes relancera la circulation et drainera profondément les tissus. 
Le brossage doit être exécuté en petits mouvements circulaires et en poussant la lymphe vers les ganglions lymphatiques (schéma ICI).

- Les bains dérivatifs sont encore un moyen efficace de déloger et éliminer les amas de toxines. Je pratique la méthode depuis peu de temps et ferai sans doute un article dédié, mais d'ici là, le site de France Guillain (ICI) pourra vous éclairer sur le principe et les résultats attendus.


V Grand ménage de printemps

Un esprit sain dans un corps sain et un corps sain dans une maison saine, voilà le programme !

S'il semble évident que le bien-être physique apaise et libère l'esprit, l'inverse marche aussi et accompagner sa détox de quelques jours de coupure en multipliera les bénéfices.
Si on en a la possibilité, se passer d'ordinateur et de téléphone, voire débrancher son wifi, permet de se concentrer sur le hic et nunc (l'ici et le maintenant), soit l'essentiel.

Côté maison, un bon tri saisonnier aide à se sentir plus léger. Il est important aussi de vider ses placards de tous produits chimiques ou d'entretien, entamés, périmés ou oubliés ... ces produits diffusent en continu leurs substances toxiques et empoisonnent nos intérieurs.



Voilà un bon nombre de pistes pour choisir la détox qui vous conviendra. Ne faîtes surtout pas tout simultanément et agissez avec mesure, c'est le plus sage !
Portez vous bien 💚

Commentaires

  1. Merci pour toutes ces informations précieuses, on trouve beaucoup d'articles sur le sujet mais rarement avec tous les moyens possibles en même temps. Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! En effet, les moyens sont nombreux et il revient à chacun de trouver celui qui conviendra le mieux à sa constitution ...
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. Je suis une grand adepte de tisanes et infusions, j'avais aussi essayé la cure de bouleau une fois mais sans voir trop de différences (celle de Weleda, j'aimais bien l'huile surtout^^). Les drainages lymphatiques m'intéressent aussi, surtout parce que je pense faire de la rétention d'eau et les sensations de jambes lourdes quand arrivent les beaux jours, c'est assez peu agréable :( pour le reste, et comme je suis une incorrigible relou, je dois dire quand même que je me méfie un peu de l'effet de mode autour de la détox, notamment parce que la définition des toxines parait assez floue...Un copain avait bossé sur la question et présenté son analyse dans cet article : https://curiologie.fr/2016/09/detox-intox/.

    Est ce que ça veut dire pour autant que toutes ces techniques ne sont pas bénéfiques du tout ? Je ne pense pas forcément, les boissons par exemple que tu évoques sont autant de possibilités de ne pas boire autre chose de plus sucré, les massages ont de nombreuses vertus, le fait de moins ou plus manger de produits animaux certainement aussi... quant au jeûne même si c'est controversé, parfois ça peut faire du bien à court terme quand notre corps a fait un peu trop d'abus ! Comme souvent, c'est avant tout les concepts derrière qui me paraissent souvent être bancals, tout en ayant l'air de bien se tenir (d'ailleurs tout en écrivant ça, je préfère préciser que j'ai consommé beaucoup de produits detox pendant une période alors je serais bien mal placée pour faire la morale : cela étant si je me sentais "mieux" je ne suis pas sûre que c'était vraiment dû aux propriétés supposées des produits)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs pour le coup un des avantages du jeûne c'est que ça coûte vachement moins cher que les compléments detox, idem pour le fait de choisir de s'alimenter différemment, pas vraiment de coût supplémentaire... (il faudrait que je fasse ça moi d'ailleurs, alléger mon alimentation^^)

      Supprimer
    2. Chère Irène,
      Je te remercie de ton commentaire !

      Tu as raison de souligner que la détox (comme on l'appelle communément, mais j'ai lu ton lien et ai bien noté que la dénomination était impropre) était carrément à la mode et qu'inévitablement bien des charlatans profitent de l'occasion pour en faire un commerce.

      Cependant, on ne peut nier que notre environnement est pollué !
      L'air même, qui répond au premier de nos besoins est chargé de particules qui se retrouvent dans nos poumons. Les aliments contiennent des résidus de pesticides et sont souvent assaisonnés d'additifs ...
      Evidemment, on est plus ou moins concerné par la question ; en mangeant bio, végétarien, en vivant dans un lieu où l'air est pur, sans fumer, ni ne devoir prendre de traitement médicamenteux lourd, et n'utilisant aucun cosmétique industriel, on n'a probablement jamais besoin de détox, le corps étant à même de faire le nécessaire pour les déchets communs.

      A chacun d'apprécier ses besoins, (et de rester modéré comme je l'ai souligné ! )

      Supprimer
  3. Bonjour Odile,

    Merci pour ce passionnant article. Je dois dire que je crois personnellement au nettoyage du corps puisqu'effectivement ce dernier possède des organes dont c'est le rôle, et qu'ils ont parfois besoin d'un coup de main. Il y a de nombreux "trucs" que je ne connaissais pas et j'en prends bonne note. Je ne fais pas partie de ces personnes qui "abusent" et je ne pense pas avoir grand chose à nettoyer, surtout depuis que je jeûne le matin, je me sens tellement mieux. J'essaie de bien manger, je dors plutôt bien, mais ces temps dédiés sont néanmoins l'occasion de s'arrêter un peu sur soi dans la routine tumultueuse du quotidien et j'aime toujours ces petits conseils qui permettent de franchir le pas du bien être.

    A très bientôt,
    Pleins de bises
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton mot chère Mélanie !
      Je suis ravie de t'avoir fait découvrir quelques trucs ;-) j'avais moi même lu avec intérêt ton retour d'expérience avec le fasting !
      Evidemment, toi comme moi, vu le type d'alimentation saine, VG, et familiale que nous avons et le genre de beauty addict que nous sommes, ne devons pas être des filles trop pleines de toxines ...

      Je t'embrasse,
      Odile

      Supprimer
  4. Micheline Carpels7 avril 2017 à 14:48

    Bonjour Odile,
    Merci pour ce super article!! J'ai appris plein de choses très intéressantes! (toujours novice dans mon "changement de vie propre") pas toujours évident d'ailleurs ;-) Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas toujours évidemment, certes, même après des années ! Mais le plaisir de se sentir bien prend vite le dessus :-)
      Bon courage dans cette voie.

      Supprimer