Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

MES CHEVEUX, ROUTINE ET EVOLUTION



Souvent le temps file, parfois il semble infiniment long. Depuis une coupe irréfléchie en septembre 2014, je cours après les cm ; j'ai multiplié les soins pousses, cures et suppléments, soigné mes longueurs pour espacer les coupes, espacé mes lavages pour éviter la casse, fait des cures de sébum, des incantations, etc ... Mais finalement, ma meilleure alliée fut la patience et mon premier objectif, celui qui me rend ma chevelure d'antan, est atteint : la taille 🎉
( Pour être parfaitement honnête, mes cheveux mouillés et lissés atteignent la taille, en séchant je perds bien 5 cm à cause des boucles. )

J'ai opté pour une routine très libre depuis ma dernière revue saisonnière (ICI), j'ai finis mes produits entamés, alterné lavages au shampoing solide et liquide, fais beaucoup de no-poo, tels que des décoctions de noix de lavage (recette ICI) ainsi que des lavages aux poudres (rhassoul, shikakaï, sidr).

Je ne suis pas revenue sur mon rinçage au vinaigre après chaque lavage et n'utilise toujours aucun produit conditionneur ou démêlant, en revanche, j'hydrate et soigne régulièrement mes longueurs avec des leave-in (soins sans rinçage).

Ma cure de Bio 5 (ICI) est achevée et je suis ravie des résultats ; j'ai testé un masque de la marque Ashana. B rencontrée au marché Slow Cosmétique de Paris (revue de l'évennement ICI) et ai enfin réussi à lâcher Notox, mon shampoing solide favori de chez Pachamamaï (revue ICI) pour tester Sweety, la star des solides de la même marque.

Je vous propose de découvrir ces produits de plus près, puis de faire un point sur ma longueur et mon résultat couleur, 10 mois après l'arrêt du henné.

Mes produits favoris

La numérotation n'est pas un classement mais renvoie aux paragraphes ci-dessous !

Lavage / produits 1 & 2

1- Je suis incroyablement surprise par la longévité de ce flacon de shampoing. Super concentré et peu moussant, la valeur d'une belle cuillère me suffit. D'autre part, j'ai remarqué que mes cheveux regraissaient 3 jours plus tard que ma moyenne lorsqu'ils avaient été lavés avec le "concentré herbes et racines" (ICI) et ceci s'explique par la douceur de la formule. 
Sans phtalate, sans matière synthétique et sans silicone, des tensioactifs (coco-glucoside et sodium cocoyl glutamate) parmi les plus doux, des extraits de racine de tamier, de sauge, de cyprès, d'hysope et de l'huile essentielle de chanvre : que du bon !

2- Parmi les shampoing solides Pachamamaï, Sweety (ICI) est celui dont la blogosphère a le plus parlé. Comme l'ensemble des produits de la marque, il est végane, écologique, zéro déchet (format solide) et sans huile de palme.
Enrichi en lait de riz, Sweety est démêlant et adoucissant. Les cheveux sont gainés, brillants et glissants. Le peigne passe facilement sur cheveux mouillés et le coiffage reste simple même après le séchage. C'est vraiment un excellent shampoing pour les cheveux longs !
Edelweiss avait publié une belle revue de Sweety l'année dernière, n'hésitez pas à aller voir si vous voulez en savoir plus (ICI) !

Hydratation / produits 3, 4 & 5

Je combine 3 produits pour hydrater parfaitement mes cheveux au quotidien. Les fortes chaleurs arrivées très tôt cette année ont eu tendance a sécher mes cheveux qui prennent alors un aspect mousseux et cassant. En associant une eau florale, un soin hydratant léger et une huile, je pare la déshydratation et préserve leurs intégrité et douceur.
Je n'ai rien inventé en suivant ces 3 étapes, cette méthode s'appelle LOC, pour Liquid / Oil / Cream !

3- Pour la phase liquide, j'ai choisi l'eau florale d'ylang-ylang réputée pour apporter vigueur et brillance aux cheveux. En l'utilisant en brumisation légère elle apporte juste ce qu'il faut d'eau à la surface de la fibre capillaire, son parfum délicieux en bonus.

J'utilise toujours les eaux florales de chez Astérale dont la qualité est inégalée (ICI). Celle-ci convient aussi au soin des peaux sèches ou fatiguée.

4- J'inverse des étapes huile et crème car je pense que l'eau contenue dans la crème ne peut pas passer la barrière huile, ça donne ainsi LCO (eau florale + crème + huile), moins simple à prononcer mais bien plus efficace sur mes cheveux.

La crème que j'utilise est celle de Denovo (ICI), un excellent produit bio, riche en lécithine végétale aux propriétés hydrophiles (qui attire l'eau) et humectantes (qui fixe l'eau), d'où l'intérêt de l'utiliser juste après l'eau florale. 

5- Pour fixer l'hydratation, je termine par l'Oléo-Silk Denovo, un produit que j'apprécie depuis des années. 
Très fluide et non-occlusive, cette huile de soin nourrit la fibre capillaire en profondeur, protège des agressions extérieures et lustre le cheveu, apportant une grande brillance.

Je ne pratique par LCO chaque jour, ce serait bien trop pour mes cheveux fins ; je les observe et suis mon ressenti. En général une fois par semaine suffit, les autres jours je me contente d'une brumisation d'eau florale, mais parfois quand j'ai passé beaucoup de temps en extérieur au soleil ou sous le vent, je réapplique les produits le soir et au matin, les résultats sont là : une matière douce, comme régénérée.

Soins / produits 6 & 7 

6- Je ne connaissais pas Ashana. B avant le marché Slow Cosmétique de Paris le mois dernier. La marque propose des produits visage, corps, homme et cheveux à base d'ingrédients nobles, véganes et bio. Les compositions sont riches en actifs (95% d'ingrédients naturels et bio garantis) et excluent les parabens, silicones et autres composants chimiques nocifs ; ainsi, les produits sont entièrement biodégradables.

J'ai testé le masque restructurant et revitalisant "mangue, karité et baobab", un soin au fort parfum fruité et à la texture douce et enveloppante.
Il s'agit d'un masque classique que l'on applique et rince, une émulsion donc, faite d'eau et d'huiles. Son premier ingrédient est l'eau, puis viennent le beurre de karité, l'huile de sésame, le beurre de mangue et enfin l'huile de baobab (la composition détaillée est ICI)

Pour mes cheveux fins, le soin est trop riche en après shampoing, aussi l'ai-je utilisé en soin de nuit avant shampoing. J'applique la valeur d'une noix sur les longueurs, les remonte en un chignon haut pour dormir puis me lave les cheveux comme d'habitude le lendemain matin. 
Pour que le soin soit profitable, il ne faut en aucun cas laver les longueurs, la mousse s'écoulant au moment du rinçage de la tête suffit pour éliminer le trop plein de produit et garder de belles longueurs douces et nourries.

J'ai trouvé ce masque très agréable, plus léger que celui de Propolia (revue ICI), il me convient mieux et rend vraiment mes boucles plus soyeuses et souples. Je n'exprimerais qu'une réserve sur son parfum, bien trop présent à mon goût.

7- J'ai commencé il y a quelques mois une cure de Bio 5 et en avais parlé brièvement dans ma revue d'hiver (ICI) ; j'ai maintenant achevé la supplémentation et relevé plusieurs points très positifs.

👉 Contrairement à mes précédentes expériences avec des suppléments cheveux, notamment le MSM, je n'ai eu aucune modification de l'équilibre de ma peau : pas d'imperfection, rien d'inhabituel.

👉  Ma chute de cheveux qui n'a jamais eu rien de pathologique, est réduite à son absolu minimum, je perds quelques cheveux par jour, des cheveux morts dont le bulbe est tout sec. 

👉  Bien que je me lamente sans cesse sur ma pousse extra lente, les résultats sont là : j'ai gagné 7 cm en 3 mois.

Bio 5 est un complexe de phytothérapie enrichi en vitamines du groupe B et C ; ce supplément est bio, végane et conditionné dans un pilulier en matière végétale issue de maïs non OGM. Il est en vente dans les Biocoops ou en ligne ICI.

Ma couleur 

Ligne de démarcation henné / pas henné.

L'été dernier j'ai découvert mes premiers cheveux blancs. Ils étaient très visibles car ils se dressaient joyeusement sur ma tête du haut de leurs 3 cm ... maintenant qu'ils se sont mêlés à la chevelure je ne les remarque plus. Je dois en avoir une vingtaine en tout et leur nombre de croît pas pour l'instant.
Bref, découvrant cela, j'ai fait le choix d'arrêter le henné afin de voir ce que donne ma couleur naturelle et de ne pas rentrer dans le cercle sans fin des teintures / racines / ...

Au soleil la démarcation est visible : ma couleur naturelle prend des reflets blonds et mes longueurs ont cet éclat cuivré / rouge caractéristique du henné. A l'ombre ou en intérieur on ne voit pas trop la différence, sauf à comparer vraiment pointes et racines : le dégradés de teintes est doux et harmonieux.

La photo en tête d'article est prise par temps gris (par mon fils de 8 ans 😇 ) et mes cheveux semblent ternes ; en réalité dès qu'il y a un peu de lumière ils sont très brillants. Les images ci-dessous montrent mieux ma couleur.


Ma pousse



Lors du bilan de ma cure de pousse 2016, mes cheveux mesuraient 70 cm (le précédent graphique est ICI). En octobre dernier j'ai coupé 12 cm pour éliminer une partie de mes longueurs devenues trop rouges au fil des hennés et aujourd'hui j'ai atteint 83 cm !!
Cela me fait une pousse moyenne de 1,66 cm par mois, rien d'exceptionnel donc, mais la patience paie.

Maintenant que la taille est atteinte, je réalise combien les cheveux longs sont fragiles. Ils s'accrochent partout, s'envolent et s'emmêlent au moindre souffle de vent, se cassent au brossage pour peu que je sois pressée ou que je pense à autre chose ... Mon nouvel objectif sera donc la conservation de longueurs fortes et brillantes.

Voilà pour cette longue revue routine / pousse / couleur et produits ! 
D'ici quelques jours, un concours sera en ligne sur FB et vous fera gagner 2 des produits présentés ici 🎁 🎁  
Allez, devinez lesquels !!

Commentaires

  1. Bonsoir ma chère Odile,
    Merci pour cet article toujours bien complet.
    Je peine un peu avec mes cheveux en ce moment. J'ai de bons produits il me semble, de bons soins mais ils redeviennent fins très vite, sans volume. J'ai acheté une crème de jour 2MOSS, que j'aime beaucoup, mais elle ne pénètre pas assez mes longueurs, j'ai toujours un effet alourdi, une fois les cheveux secs.
    Et il en est de même avec l'oléo silk, ils restent gras même après une nuit de repos. Je trouve que ce sont d'excellents produits, qui nourrissent très bien, mais peut être que c'est trop pour mes longueurs qui ne boivent pas assez?

    Tes cheveux sont superbes, tu as de très beaux reflets au naturel. Dur de revenir à notre couleur quand nous sommes habituées aux couleurs si chatoyantes du henné n'est ce pas! ;) J'essaie de ne pas récidiver de peur des les assécher.
    Pleins de bises
    Mélanie

    RépondreSupprimer
  2. Il est drolement interessant ton article : merci! je ne connaissais pas cette technique eau/creme/huile; à tester donc!

    RépondreSupprimer
  3. Quel article super complet ! Merci !
    J'ai coupé mes pointes (à la maison) ces derniers jours : snif, un passage obligé mais douloureux ;)

    Mathilde, QU'on se le dise

    RépondreSupprimer
  4. Ah j'adore lire les routines cheveux !
    Comme Rose Citron, je ne connaissais pas du tout la technique eau/crème/huile, ça m'intrigue...
    Je suis dans la même phase que toi niveau henné, j'ai arrêté depuis quelques temps (plus par manque de temps justement que par vraie envie), et du coup je me rends compte que la démarcation est toute progressive. Encore un point positif du henné je trouve ;-)
    Et sinon, aucun rapport, mais ta robe est vraiment très jolie ! =)
    Des bisous

    Julie

    RépondreSupprimer
  5. Micheline Carpels4 juillet 2017 à 16:07

    Bonjour Odile, Merci pour ton article et félicitations pour tes résultats!! tes cheveux sont vraiment superbes. Je découvre en te lisant le LOC (ou plutot ton LCO) que je ne connaissais pas mais qui parait tellement évident quand tu l'expliques ;-) Il faut que j'essaie ;-) Merci pour tout tes conseils, bonne continuations; -) (bravo au petit photographe en herbe :p )

    RépondreSupprimer