Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

DIY LESSIVE MAISON ZéRO DéCHET


Quand on est zéro déchet, certaines choses de la vie des autres paraissent saugrenues, le prix et l'odeur de leur lessive par exemple !
Le prix de ma lessive se chiffre en centimes et mon linge, au sortir de la machine, sent ce que sent le propre : rien.
A la campagne j'ai le coeur léger lorsque mes eaux usées partent à la fosse septique car elles ne contiennent aucun élément polluant. Je sais aussi que rien n'irritera ni la peau de mes enfants ni la mienne.

La lessive que je réalise est la plus simple d'entre toutes : du savon de Marseille, du bicarbonate, de l'eau. Certaines recettes de lessives maison sont plus complexes et recommandent d'ajouter des cristaux de soude - plus puissants que le bicarbonate - du savon noir et des huiles essentielles pour parfumer le linge.

Après plusieurs années d'usage et de tests en famille (comprenez tests sur vêtements tachés de chocolat, terre et herbe, couches lavables et serviettes hygiéniques lavables ...) je valide complètement la recette qui suit. Notez que pour garantir un linge impeccable, je recommande de frotter les grosses taches avant de passer le linge en machine. Le détachant végétal "Brugeron" (à voir ici) fait des miracles sur le sang, les fruits ou la terre. Parfois aussi je frotte les cols de chemise au savon de Marseille - oui je suis un peu maniaque.

Quant aux huiles essentielles, le bicarbonate ayant la propriété d'absorber les odeurs, il est tout à fait inopérant d'en ajouter pour parfumer le linge, ce ne serait que gâcher vos huiles essentielles. En revanche il est possible de les utiliser pour leur propriétés. 
N'ayant pas de panier à linge je stocke notre linge sale directement dans le tambour de la machine, porte ouverte, où mon linge peut attendre plusieurs jours avant d'être lavé. J'ai donc l'habitude de mettre quelques gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé sur un mouchoir avec le reste du linge en attente. J'évite ainsi la prolifération bactérienne avant le lavage et aucune odeur ne perdure ensuite.

Et pourtant assez souvent l'on me dit que mon linge sent bon !
Voici mon secret ☺️
Comme vous l'imaginez, je n'ai pas de séchoir. Cela fait vieillir prématurément le linge et son usage est extrêmement énergivore : à lui seul le sèche-linge peut représenter 15 % de la facture d'électricité d'une famille.
A Paris, je sèche mon linge sur un étendoir dans ma chambre et laisse brûler un bâton de palo santo ou d'encens dans la pièce ... mon linge garde ensuite ce parfum unique et mystérieux. Cela est spécialement agréable sur les draps de lin et les pulls.
L'été, à la campagne, je sèche naturellement mon linge dans le jardin où il prend de délicieux parfums d'herbes et de grand air. Si vous avez une cheminée, essayez aussi le séchage au coin du feu ... parfums boisés / fumés garantis.

Ingrédients pour 3 litres de lessive

100 grammes de savon de Marseille 
3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
3 litres d'eau tiède à chaude

Matériel

1 mixeur plongeant
1 entonnoir
1 grande casserole
1 bidon de 3 litres ou 3 bouteilles en verre de récupération.

Réalisation


Prélever de fines lamelles de votre savon jusqu'à obtenir la quantité désirée.
Eventuellement les hacher un peu plus finement puis les mettre dans une grande casserole et ajouter le bicarbonate en poudre.

J'utilise à dessein le savon de Marseille vert qui ne contient pas d'huile de palme. Cette huile est responsable d'une importante déforestation et contribue à la disparition de nombreuses espèces dont les orangs-outangs. En sus sa production se fait dans des conditions de travail déplorables et à grand renfort de produits hautement toxiques.

Cela pour dire qu'il existe du savon de Marseille en copeaux mais qu'il s'agit du savon de couleur blanche à l'huile de palme. Personnellement je fais le choix de ne pas en utiliser. 

Lisez donc toujours la composition : sodium olivate = huile d'olive, sodium palmate = huile de palme.  Les marques auxquelles vous pouvez faire confiance sont Marius Fabre (ici), La Corvette Marseille (ici), Fer à Cheval (ici) mais même celles-ci utilisent l'huile de palme pour certains de leurs produits, vérifiez donc toujours avec la plus grande attention !

D'ailleurs je découvre en insérant ces liens que la Corvette propose maintenant des copeaux de savon de Marseille sans huile de palme ! Que ceux qui ont la flemme de râper le leur ou manquent d'un couteau bien affuté aillent voir par ici 👉🏻 clic 


Verser 1/2 litre d'eau environ et mixer jusqu'à ce que le savon soit bien dissout. Le mélange va mousser assez fortement et il faudra patienter un peu afin que la mousse retombe avant la mise en bouteille.
A l'aide d'un entonnoir, verser la préparation dans votre bidon à lessive (ou dans 3 bouteilles de verre à parts égales).
Allonger avec le reste d'eau, c'est fini !


Bien mélanger avant chaque lessive et verser 1/2 de verre de la préparation directement dans le tambour avec le linge. Si votre eau est très calcaire, vous pouvez ajouter du vinaigre blanc dans le compartiment de la soupline. 

Les boutiques de vrac Day by Day proposent des chutes de savon de Marseille en vrac, encore moins cher, toujours plus zéro déchet 🚯


Et si cela vous dit de participer à un atelier ménage zéro déchet, c'est la semaine prochaine au Centre Pompidou, nous ferons de la lessive, un nettoyant multi usages et peut être des tawashi (mon tutoriel est ici). Venez nombreux !

Commentaires

  1. Bonsoir Odile !
    Ah j'aurais aimé participer à cette cession Zero Waste parisienne !!! Mais voilà je suis devenue toulousaine (et je ne m'en plains absolument pas si ce n'est ce sentiment d'éloignement parfois !) (il y a zerowaste à Toulouse mais qui ne fonctionne pas par ateliers) . Je suis mauvaise élève en plus et fainéante (oui tout ça ! : )) ... et des petits ateliers m'auraient redonné un peu d'entrain ... parce que je suis du style : "un pas en avant, deux pas en arrière, un pas sur le côté ..." : )) . Merci Odile pour cet article, car justement mes lessives me créent pas mal de petits soucis : avec la lessive écologique (industrielle) j'ai un problème de "parfum" : je ne supporte pas les différentes odeurs qu'elles ont : jusqu'à la nausée ... (oui je suis très pénible ... !) et quand je fais ma lessive moi-même je trouve qu'elle ne sent pas le propre justement, même avec des huiles essentielles ... (et puis j'ai 3 hommes sportifs à la maison dont 2 ados ...). Je vais tester votre recette et votre idée d'encens est très bonne je trouve ! Avec du papier d'Arménie cela pourrait fonctionner aussi peut-être ?
    Je vous souhaite un très bon week-end Odile et un très bel automne !
    Chaleureusement,
    Emily.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Merci pour cette recette, que je me suis empressée de réaliser, étant à la recherche de quelque chose de simple et d'efficace. Premier test réussi, donc un grand merci pour le partage !
    Une question tout de même : est-ce que le linge blanc n'a pas tendance à devenir gris au fil des lavages ?
    Belle soirée
    Nastia

    RépondreSupprimer