Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

LE SHAMPOING SEC RAHUA




Rahua est une marque New Yorkaise créée dans les années 1990, qui voit son origine dans la découverte de l'huile d'ungurahua utilisée depuis des siècles par les femmes des tribus amazoniennes et supposée être le secret de leurs chevelures sublimement brillantes et épaisses…
Après analyse, cette huile révèle une concentration unique en omega 9 qui serait la plus importante du règne végétal. 
Les fruits de l'ungurahua sont toujours récoltés de façon traditionnelle et Rahua a mis en place un partenariat avec des tribus amazoniennes afin de bénéficier de leur savoir-faire unique et séculaire dans le cadre d'une relation commerciale équitable.


La marque a une petite ligne corps (3 produits seulement) mais c'est sur sa gamme cheveux qu'elle a bâti sa réputation. 
Tous les soins cheveux (sauf le shampoing sec) contiennent l'huile d'ungurahua, les formules sont végétaliennes, 100% naturelles et biologiques. La gamme comprend trois shampoings dont le shampooing sec, deux après-shampoings (réparateur et volumateur), deux sprays coiffants, une cire, un élixir  et un excellent masque aux omégas 9.
Ces soins font rêver nombre de femmes, certainement en partie parce qu'ils restent inaccessibles pour beaucoup d'entre elles : les prix sont juste prohibitifs !

J'ai eu l'occasion d'utiliser chacun de ces produits grâce à la générosité en échantillons du stand au Bon Marché (ICI) mais cette fois je suis passée à la caisse et repartie avec mon shampooing sec si désiré...



Place au test ! L'optique d'un shampoing sec et d'absorber les débordements de sébum ou impuretés, de désodoriser s'il y a lieu et de créer du volume. Cela permet de tenir entre deux lavages (à l'eau) ou de donner du volume avant un chignon par exemple.
Le shampoing sec volumateur Rahua est 100% naturel et ne contient que trois ingrédients : de l'argile, de la poudre de manioc (fécule), et de la poudre d'anis (+ de la vanille pour le plaisir olfactif). Son contenant est recyclable et sans aérosol : le flacon étant souple c'est la pression sur celui-ci qui permet de pulvériser la poudre.

Comme vous le remarquez sur la photo de gauche ci-dessus, les cheveux de Natacha sont gras et ont perdus tout volume. Sur la photo de droite le produit a été appliqué et les cheveux sont blanchis par la poudre. Après pulvérisation il faut masser légèrement, laisser poser quelques instant puis brosser pour éliminer le produit, cela se fait facilement car il est très volatile.



Après le brossage à la brosse Tek (ICI) les cheveux ont retrouvé une certaine légèreté et sont propres.

Cependant l'aspect mat me déplait et celui ci n'est pas fonction de la quantité de produit utilisé car j'ai testé plusieurs fois en variant la dose de poudre et le fini mat reste une constante. En plus de cela les cheveux sont poisseux rendant le coiffage inconfortable …
Je n'en suis pas à ma première expérience avec un shampooing sec et je pense que l'on peut en attendre de meilleurs résultats. J'ai en tête la poudre de soie du Docteur Hauschka (ICI) qui n'est pas spécialement dédiée aux cheveux mais que j'utilise parfois en shampoing ou la poudre pour cheveux Lulu Organics (ICI).

Pour conclure je vous recommande chaudement de vous intéresser à Rahua mais de rester dans la gamme éponyme c'est à dire à l'huile d'ungurahua. Je garde un souvenir impérissable du masque Oméga 9 (ICI)...




Last but not least... je vous propose de réaliser vous même ce produit pour quelques euros !
Voyons la composition INCI : Fuller’s earth (1), Organic Tapioca Starch (2), Illicium Verum (3), Vanilla Planifolia (4), Citric Acid (5).

1- Il s'agit d'argile tout simplement. Je vous recommande d'utiliser la blanche car c'est la plus fine. Le multani mitti (Henné et soins d'ailleurs ICIsera très bien, mais n'importe quelle argile blanche conviendra comme le kaolin (Aroma Zone ICI).

2- Fécule de tapioca, se trouve facilement dans les épiceries exotiques (ICI) mais de la fécule de pomme de terre (ICI), de riz ou de la maïzena feront exactement la même chose.

3- Poudre d'anis étoilé ou de badiane. Vous pouvez obtenir exactement ce produit chez France Herboristerie (ICI) mais il coute dix euros et vous n'en utiliserez que très peu. Je vous suggère de le remplacer par de la poudre de methi (fenugrec) dont les propriétés sont semblables et vendu un euro (ICI).

4- Si vous souhaitez parfumer votre préparation, laissez simplement une gousse de vanille dans l'argile pendant quelques jours.

5- Acide citric = inutile.

Vous préparerez une livre au moins de shampoing sec pour moins de cinq euros et il vous restera de l'argile pour vos masques visage, du methi à ajouter dans vos shampoings et de la fécule pour réaliser de délicieux gâteaux de Pâques.




AVEZ-VOUS VOUS AUSSI ACHETE CE PRODUIT ?
QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire