Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

6 MOIS DE DECHETS A LA LOUPE



Ceux qui passent régulièrement sur le blog savent que je poursuis une démarche de réduction des déchets et vise, si ce n'est le zéro déchet, une production de déchet ultra minimum.
Cela se faisant de pair avec un mode de vie sain et économe, une alimentation végétale et biologique, et l'usage de cosmétiques naturels et minimalistes, je suis plutôt avantagée par rapport au sujet français moyen.

Ce que je mesure ici sont les déchets absolus, ceux qui ne vont dans aucun bac de tri, ne se compostent pas, et que je n'ai pas recyclé moi même.
Afin de les mesurer précisément, je n'ai pas sorti ma poubelle du 1 janvier au 30 juin.

Ayant passé les 6 derniers mois essentiellement à la campagne, la gestion de certains déchets en a été simplifiée : les végétaux sont partis au compost, les éléments en bois ou carton ont servi à allumer le feu, les restes de repas ont été servi aux animaux.
J'ai aussi l'habitude de réemployer et/ou transformer au maximum les contenants et les matières, cela où que je sois. 

Pour m'y retrouver et vous présenter tout ça, j'ai classé le contenu de ma poubelle en 11 catégories ; je pense pouvoir réduire certaines d'entres elles, mais pour d'autres, je crains de faire moins bien les 6 prochains mois …

1- Les céréales 


Il s'agit des céréales que je n'ai pas trouvé en vrac dans mon magasin bio, ou que le bac ait été vide ce jour là, ou que le produit n'existe qu'en paquet comme les lentilles bélouga ou les flocons de sarrasin.
Pour réduire ce poste de déchets, je pourrais me satisfaire de ce que je trouve et cuisiner en fonction … 
Total : 41 grammes

2- Les barquettes


J'utilise souvent de la margarine. Je la remplace au maximum par de l'huile de coco en bocal de verre, mais parfois j'ai besoin d'un corps gras qui se tienne et ait un goût neutre. L'huile de coco désodorisée étant malheureusement présentée elle aussi en pot de plastique, j'en reviens toujours à la margarine !

Je suis une grande consommatrice de miso et n'ignore pas qu'on le trouve aussi en bocal, cependant celui ci est le seul, à ma connaissance, à ne pas être pasteurisé. C'est pourquoi je ne compte pas changer de produit.

Les bouchons doseurs m'ont été livrés avec mes bouteilles de jus de bouleau (en verre), dommage…
Quant à la barquette d'olives, je suis impardonnable.
Total : 91 grammes

3- Les médicaments et superaliments


12 tubes de granules, c'est ce que représente le traitement de fond que j'ai pris cet hiver. Certes cela fait beaucoup de plastique mais l'homéopathie est une médecine qui me fait du bien. Mon idéal étant de tendre vers une absence de médication, on verra au fil des années comment je m'en sors.

Je pourrais certainement me passer de superaliments en sachets et me satisfaire de ceux que l'on trouve localement, tels que l'ail, le chou kale ou les algues (que je cueille chaque année en Bretagne), d'autant que c'est ce que je faisais jusqu'à l'année dernière ;-)
J'ai vu récemment les graines de chia et les baies de goji arriver au rayon vrac de mon magasin bio, c'est donc sur ces produits que je vais me rabattre à l'avenir afin de limiter les emballages.
Total : 97 grammes

4- Le bureau


J'écris autant que possible au crayon à papier en bois, mais ça ne convient pas toujours. J'utilise donc, en sus, des consommables pour porte-mines, stylo plume et stylo bille ainsi que de la colle que je ne sais pas trop par quoi remplacer.
Total : 43 grammes

5- Les déchets occasionnels


Ce sont les emballages de produits que je n'ai pas l'habitude de consommer : filets de légumes achetés en dépannage au supermarché, paille et liens. 
Total : 15 grammes

6- La salle de bain


Il y a quelques temps je suis allée acheter des plantes chez un herboriste avec mes sachets de tissu ! J'étais ravie de pouvoir le faire, toutefois les prix sont bien plus élevés que chez les Indiens où je me fournis habituellement, et je n'ai trouvé que quelques plantes seulement parmi toutes celles que j'aime utiliser (camomille, bois de panama, aubier-tilleul, prêle). A ce jour, je n'ai donc pas trouvé de poudre ayurvédique en vrac ou contenant recyclable, et ne suis pas (encore) disposée à m'en passer.

Le rhassoul, lui aussi, est un produit naturel auquel je suis attachée et avec lequel je me lave le visage chaque jour. On ne le trouve malheureusement pas en vrac en France, même à Barbès.

En plus de cela : 1 bâton de khôl, 2 flacons et un échantillon.
A vrai dire, je ne pense pas faire mieux à l'avenir, mais plutôt pire dans les temps qui viennent car j'ai beaucoup de produits sur la fin et le jour du passage à la poubelle approche.
Total : 89 grammes

7- Merci 😞


Ci-dessous les déchets reçus dans ma boîte à lettre : brochures enveloppées de plastique, carte de fidélité jamais demandée d'une boutique dont je ne suis pas cliente, bidules de calages non biodégradables et que je n'ai pas réutilisés, petits sachets contenant les boutons de rechange d'un vêtement, enveloppes en plastique des courriers du Trésor Public (bande d'arriérés)...
Total : 34 grammes

8- Les farines


Je consomme beaucoup de farine, et beaucoup de farines différentes : je fais mon pain chaque semaine, de la pâtisserie à la moindre occasion, et à cela s'ajoutent encore les fonds de tartes, galettes, panisses et autres préparations. 
J'ai toujours à la maison au moins une variété de farine en sac de papier de 5 kg (T 150 ou T 110) mais j'achète les autres en sachets d'un kilo car je ne peux pas passer 3 semaines à ne consommer qu'une même variété. D'autre part, certaines d'entres elles n'existent ni en vrac, ni en sac de papier (pois chiche, riz, lupin), c'est pourquoi je pense que ce poste est irréductible.
Total : 34 grammes

9- Les nouilles et pâtes


Nouilles et pâtes que je ne fais pas maison et que je ne trouve pas en vrac. Pourquoi diable, d'ailleurs, les pâtes en vrac sont elles si rarement complètes ?
Total : 20 grammes

10- Tofu et film étirable


On est maintenant de nombreuses bloggeuses à réclamer du tofu à la coupe, j'espère que cela se fera un jour 😍. Sinon, rien à faire de ce côté là : le tofu et moi c'est une histoire d'amour sans ombre qui dure depuis longtemps.

Quant au film étirable, voici mes derniers rogatons, il a quitté ma cuisine depuis, remplacé tout simplement par une assiette retournée (pour fermer un bol) ou un bocal (pour conserver un reste).
Total : 42 grammes

11- Les épices


On trouve peu d'épices en vrac ou en sachet de papier en France, du moins parmi celles que j'utilise le plus : sumac, zahatar, nigelle, ras el hanout, paprika …etc, etc (en réalité, je n'ose même pas dénombrer celles dont je ne pourrais me passer !)
Ici, j'ai aussi des sachets d'abricots secs et graines de courge du jour où le bac de vrac était vide.
Total : 43 grammes

Le poids total de mes 6 mois de déchet est 549 grammes, loin derrière les championnes qui produisent un petit bocal de déchet par an avec toute leur famille (ICI), mais largement devant la moyenne française qui est de … 354 kilos par an et par habitant (ICI), soit 177 kilos / 6 mois.


ESSAYEZ-VOUS DE REDUIRE VOS DECHETS ?

Psst ! Si vous manquez de motivation, regardez ce petit dessin animé (ICI)

Commentaires

  1. Bravo pour ce super article ! Je suis impressionnée... Je fais tout moi aussi pour réduire nos déchets. Mes meilleurs amis sont les marchés du coin, traditionnels provençaux ou plus exotiques comme on en trouve facilement à Marseille (parfait pour les épices). J'observe d'ailleurs avec plaisir que les vendeurs comme les autres clients sont de plus en plus attentifs aux emballages. Enfin, plus de tête étonnée quand on refuse le sac plastique et que l'on tends notre sac en tissu ! (La boulangère à mis un an à comprendre mais je ne me décourage pas...)
    C'est vrai que malgré beaucoup d'effort, il reste des irréductibles déchets...
    Pour les courriers non souhaités, moi je les renvoie avec écrit dessus "NPAI" pour "N'habite plus à l'adresse indiquée". Du coup on ne reçois plus rien après, même si le courrier n'est sûrement pas recyclé comme il faut.
    En tout cas encore bravo et merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de partager ton expérience !
      Le truc du NPAI est super. Comment fais-tu exactement, le remets-tu dans une boite à lettre ?
      J'avais entrepris d'appeler toutes les sociétés qui m'envoient des pubs mais c'est très laborieux.
      Parfois il faut écrire à la CNIL, d'autres fois la société loue le fichier et ne peut rien faire, et on y passe un temps fou …

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. J'étais déjà pas mal engagée sur le chemin du Zéro Déchet quand je suis tombée sur ton article, qui m'a aussi beaucoup impressionnée et m'a laissée très admirative !! Ca m'a prouvé que je pouvais encore m'améliorer sur pas mal de petits points. Et cela m'a aussi confortée dans l'idée que communiquer sur le sujet est très important. Pour ceux qui veulent se lancer, pour ceux qui veulent voir la marge de progression possible, pour toi, pour garder une trace de tes progrès, etc. Merci encore en tous cas pour ton blog et tes billets toujours très inspirants :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton commentaire !
      On ne part pas tous du même point et la progression n'est pas linéaire …
      Rien n'est acquis d'ailleurs non plus ; depuis mon déménagement, entre les travaux et l'installation, ce n'est pas tous les jours sympa de peser ma poubelle …
      Mais une chose est sûre, réduire ses déchets est un challenge très excitant :-)

      Supprimer
  4. Tout d'abord, bravo ! T'es vraiment une championne. Sur le coup, on dirait que c'est beaucoup puisque tu détailles tout. Mais sachant que c'est sur 6 mois, ce n'est vraiment rien. J'espère en arriver là dans quelques mois. Leianaa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es bien partie pour y arriver aussi !
      Bises *

      Supprimer
  5. C'est pas mal déjà 500 grammes, sache qu'il n'y a pas de petit ou gros projet il n'y a que des réussites ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  6. SUper ! Jusque maintenant nous nous étions basé sur le volume de poubelle "grise". Nous venons d'intégrer un panel de foyer qui doit peser tous nos déchets, meme ceux que l'on recycle ou composte ... Du coup ca pese toujours lourd :)

    RépondreSupprimer
  7. Desole ma Francais c'est pas bon - mais j'amie vraiment ta blog et je voudrais partager avec la famille a mon mari. Merci!

    RépondreSupprimer