Suivez-moi pour échanger en direct et ne manquer aucun article !

7 PHOTOS DE MA VIE #9

Toc, toc, toc !
2 mois que je n'ai partagé avec vous les photos de mon quotidien !! Le temps file et même si mon rythme de publication reste constant, d'autres thématiques m'ont complètement accaparées. 
Vous comprendrez donc tout du suite pourquoi j'ai rebaptisé "ma semaine en 7 photos" en "7 photos de ma vie" 😉

Voici une série 100% argentique, j'espère que vous aimerez ce petit grain dont je suis dingue. 
Voyez comme les teintes s'associent parfaitement quelques soient les sujets et les lumières ! Et bien, c'est la magie du film ...

( Je vis à nouveau le grand amour avec la couleur après plusieurs années de noir & blanc pour cause d'arrêt de ma pellicule préférée, feu Elite Chrome. 
Je ne sais quel est votre degré d'intérêt pour la photographie, mais si quelques uns d'entre vous pratiquent la photo argentique, le nouveau film que j'utilise est tout simplement Color Plus, la moins chère des pellicules Kodak )

Le tapis de ma grand mère.
Il y a quelques jours, j'étais chez ma grand-mère en son absence. Elle vit depuis peu dans une maison de retraite de son quartier. Je me suis sentie très intimidée d'être là, seule. Ce tapis, sur lequel je me suis déchaussée sitôt ma photo faite, ramène sensations et souvenirs lointains
Longtemps théâtre de mes jeux enfantins, j'en connais chaque animal sauvage, labyrinthe et motif. J'aimais la douceur de ses poils fins et ras.
Il y a aussi les images de mon grand père allongé sur le ventre à lire le Figaro. Il ne s'asseyait qu'à table, pour le reste il était debout ou au sol.
Puis celles de mon fils, tout petit, s'amusant des franges et les recoiffant avec méthode.

Mariée, avenue Victor Hugo.
Le printemps dans ma vie. Son énergie coule enfin dans mes veines, je pourrais (presque) soulever des montagnes. Je travaille sans fatigue, sans relâche, à en oublier les choses les plus élémentaires : appeler une amie, préparer un gâteau, feuilleter une revue. 
Le jour me lève tôt, les projets avancent.

L'un d'eux, bohème et poétique, se rapproche.

Mon cerisier sauvage.
Je n'aime les fleurs que vivantes et sauvages. 

Les pétales sont maintenant au sol et le gel tardif n'a laissé aucun espoir de fruit. J'ai bien fait de sortir ce jour où le soleil brillait malgré le froid, les cheveux mouillés je m'étais précipitée pour saisir la lumière. Depuis le soleil ne fait que monter, les ombres durcissent et les verts sont violents.

Randonnée dans les Vosges.
J'ai très envie de ballades depuis un moment, j'ai même ressorti ces énormes chaussures qui prenaient la poussière et les ai fait briller. 
Quelques sorties cueillettes m'ont permis de faire un stock d'orties et de ronces, deux tisanes qui me font du bien (à propos de l'ortie ICI). J'aime bien me rappeler que le premier de nos besoins est l'air, avant l'eau, avant les aliments.
Je m'en gonfle la poitrine sans retenue, parfois ça craque un peu. Je le sens passer et me rincer de la crasse des villes (à contrario, lorsque je rentre à Paris, l'air que j'inspire me brûle les narines) ...

Vue imprenable sur la Cathédrale de Strasbourg.
Vendredi je rentrerai en train. 
Avant j'arroserai encore le potager, les fraises se pointent et la menthe forcit. J'ai croisé ce matin un serpent dans la paille qui entoure les salades et n'ai réussi à contenir un cri, ce n'est pourtant qu'un simple orvet, un lézard sans patte !

Je me réjouis du marché Slow Cosmétique de samedi, sOOpzPachamamaï, Herbiolys, Ayda, Les Hapycuriennes, La Savonnerie du Nouveau Monde ... je sens que les tentations seront nombreuses.

On n'a plus vu ici de recette de pâtisseries depuis longtemps. La semaine prochaine, promis, je vous ferai goûter le cake qui est en ce moment sur la table de tous mes petits-déj.
Sarrasin, épices, chocolat !
(Edit du 26 mai : recette en ligne ICI)

Autoportrait en ascenseur.
Avant ce blog, j'avais un site de photographie. Je l'ai fermé l'hiver dernier car il ne m'apportait rien de spécial, ni boulot, ni échange avec les visiteurs, ni notoriété. Le format d'un site est contraignant car tout est figé, j'étais timide dans mon propre espace. Ici, les photographies sont illustratives, ça porte moins à conséquence ...

Ce post est complètement décousu, j'en suis désolée. Vous qui êtes ici habitués aux articles à plan, avec des grands chiffres et des petites lettres pour tout mettre au carré, vous ai-je perdu en route ?

Je vous souhaite du soleil et des plaisirs, passez une belle fin de semaine.

A très vite 😘
Odile

Commentaires

  1. Rha trop bien, merci pour la référence de la pellicule ! Je fais de l'argentique et je trouvais justement les couleurs magnifiques, exactement ce que j'aime! Je vais tester ça pour sûr :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super contente que mes digressions aient trouvées leur lectrice.
      Tu verras, ce film est très facile à exposer, il supporte toutes les lumières !
      Qu'utilises-tu habituellement ?

      Supprimer
  2. Contente de ressentir ta spontanéité et ta légèreté fameuses à travers ces quelques lignes! ça promet d'être très alléchant, j'attendrai la recette de ton cake du moment! Soigne bien tes narines au marché slow! :) Bises! Dinara

    RépondreSupprimer